QUESTION/REPONSE AVEC COACH MAGLOIRE

EN AGE JE LE DEPASSE DE 7 ANS MAIS JE L’AIME, COMMENT LE PRESENTER A MA FAMILLE?

Il est moins âgé que moi de 7 ans. Je ne sais pas comment le présenter à ma famille ?

Coach est-il permis d’épouser un homme plus jeune que soi ? Je sais que beaucoup le font mais celui que j’aime à 7 ans de moins et je ne sais même pas comment je pourrai le présenter à ma famille, dois-je le laisser ? Ou que faire?

COACH MAGLOIRE VOUS REPOND

Salut, ma chère!

Ton sujet est très intéressant.

  1. Est-il permis d’épouser un homme plus jeune que soi ?

Oui, vous le pouvez. En règle générale, une femme peut épouser un homme moins âgé qu’elle de 5 ans au plus et un homme peut épouser une femme moins âgée que lui de 10 ans au plus. Dans ces limites, l’écart ne crée pas trop de difficultés. Car, les partenaires ont pratiquement les mêmes visions sur la gestion du couple. Mais, étant donné que votre écart dépasse la limite générale, je vais tenter de vous expliquer ce que vous pourrez faire.

En matière de mariage, nous avons certaines normes sociétales qui ont été fixées pour assurer le bien-être du foyer et l’harmonie conjugale. Il faut les comprendre pour savoir ce qu’on peut changer ou modifier. En effet, quand nos parents exigeaient que le garçon soit plus âgé que la fille, ils pensaient à plusieurs choses. Je vais citer deux raisons fondamentales qui pourront nous aider: (i) le respect et (ii) la maturité.

Le respect est la première expression d’amour d’une femme envers son homme. Il va de pair avec la soumission. Le respect est tellement important que la Bible en fait une recommandation aux mariés, surtout aux femmes « femmes, soyez soumises à vos maris »[1] . Quel est le rapport entre le respect et l’âge ?

Tu sais, entre nous, c’est plus facile de respecter une personne qu’on considère être plus âgée que nous. Il est vrai qu’on doit respecter tout le monde, mais quand la personne vous dépasse en âge, c’est plus facile et plus naturel. Donc, du côté de la fille, quand elle se rend compte que son mari est plus âgé qu’elle, elle le respecte plus facilement. Et le foyer va bien. Car, le respect est très important pour les hommes mariés, comme je l’ai dit plus haut. De l’autre côté, l’homme qui est plus âgé que sa femme ne se sentira pas frustré d’être avec sa grande sœur. Car, s’il se sent dans une position de petit frère, il va vouloir s’imposer pour faire reconnaître sa place. Ce sont des choses qui arrivent. Alors que le foyer n’est pas fait pour vivre ces tensions inutiles.  Donc, pour éviter que le couple ne tombe dans ces rivalités inutiles, les parents demandent qu’il y ait un écart d’âge entre l’homme et la femme, de façon que le chef de la famille soit plus âgé que la femme.

La maturité est une qualité et un ingrédient des couples heureux et épanouis. Et pour l’avoir, il faut être, selon la conception populaire, d’un âge avancé. Comme je l’ai dit, la maturité est une denrée indispensable pour bien réussir en couple, surtout du côté des hommes. Un homme et époux doit être mature et responsable. Car, il y a des décisions à prendre et beaucoup de choses à supporter. Et si on manque de maturité, il est véritablement difficile de pouvoir conduire le foyer. Donc, nos parents supposaient qu’une personne âgée est automatiquement mature. C’est une supposition qui n’est pas toujours vraie. Ce sont toutes ces raisons qui poussent les parents ; consciemment ou non, à demander à leur fille d’épouser un homme plus âgé qu’elle.

Les considérations sociales telles que exposées sont normales et sont bienséantes pour une bonne harmonie conjugale. Mais, on sait, aujourd’hui que le respect et la maturité ne sont pas liés à l’âge. En effet, vous pouvez rencontrer des gens qui ont le double de votre âge mais qui se comportent comme des « bébés ». Ils vous manquent de respect et ne se sentent pas responsables en rien. Alors qu’il y a des gens moins âgés que vous qui sont très responsables et très matures. Vous pouvez donc comprendre que l’âge est important mais ne suffit pas pour être respectueux ni être mature.

En réalité, ce qui compte et qu’on demande aux prétendants, c’est qu’ils soient des personnes matures, capables de gérer leurs émotions, assumer leur responsabilité en tant que conjoint. Et il y a six (6) niveaux de maturité qu’il faut avoir avant de rentrer dans un mariage[2]. Si vous avez ces niveaux de maturité, peu importe l’écart d’âge, vous réussirez votre mariage.

De manière claire, vous n’avez pas besoin d’avoir peur de l’écart d’âge. Si vous avez les 6 niveaux de maturité dont j’ai parlés plus haut, vous réussirez votre mariage.

Mais, en plus de tout cela, je vais ajouter quelques ingrédients à prendre en compte :

  • Quand la fille est plus âgée que le garçon, ça suppose qu’elle va vieillir plus vite que lui. Et généralement, à un âge plus avancé, les hommes voient leur libido monter, pendant ce temps, la femme n’a plus d’envie sexuelle. Il peut donc y avoir des conflits sexuels ou des difficultés sexuelles. Donc, il faut en être conscient, dès le départ, et prendre des dispositions pour rester toujours attirante malgré l’âge qui avance, pour ne pas voir l’homme insatisfait aller courir derrière d’autres femmes ou les petites filles. L’homme aussi doit comprendre qu’à cause de cet écart, ce sont des difficultés qui vont arriver. Il doit pouvoir s’ajuster et surtout ne pas mettre trop de pression sur sa femme, plus tard ;
  • Physiquement, ton corps va perdre sa beauté avec l’âge et avec les accouchements. Il faut en être conscient à deux pour ne pas être déçus des changements qui vont arriver ; et surtout les anticiper, en prenant des dispositions idoines. Par exemple, contrôler son alimentation, faire du sport régulièrement et surtout garder le côté femme, en plus d’être maman ;
  • Psychologiquement, une femme plus âgée aura tendance à vouloir aider son mari à mieux « fixer les choses ». Elle va par exemple lui dire des choses à faire ou à ne pas faire. Ce n’est pas toutes les femmes ; mais la tendance est vers là. Or, les hommes n’aiment pas qu’on leur dicte ce qu’ils doivent faire. Car, en le faisant, ils se voient en train d’être traité comme un enfant ou une personne irresponsable. Et quand, ça se passe ainsi, l’homme se sent frustré. Il faut donc faire attention, en se disant qu’il n’a pas besoin d’orientation mais de soutien, puis de respect. Il faut lui laisser prendre des initiatives. Qu’il ne se sente pas en train de vouloir demander du respect. Si tu es prête à te soumettre quelles que soient les situations et les conditions qui vont se présenter, peu importe votre âge, vous réussirez.

Je voudrais insister et signer qu’il n’y a pas d’âge idéal pour se marier. L’âge n’est qu’un chiffre. Mais, la maturité et le respect mutuel vous assureront votre succès conjugal.

  1. Comment le présenter à la famille ?

Sur la base de ce que j’ai dit plus haut, tu comprends finalement que l’âge n’est pas le problème. Mais, ce qui importe c’est votre capacité à vivre une vie de couple harmonieuse. Je comprends que tu aies peur de le présenter à ta famille. Mais, avec toutes les explications données, je crois que ta peur doit n’a plus raison d’être.

Réfléchissons à la manière de le présenter à ta famille.

Disons que, avant de le présenter à ta famille, rassure-toi que tu es fière de te le présenter à toi même. Voici quelques questions qu’il faut régler :

  • Suis-je sûre de ne pas avoir de complexe à épouser quelqu’un de moins âgée que moi ? Si tu ne l’es pas, il faut donc reprendre les points que j’ai développés plus haut pour s’assurer que vous avez tous les arguments qu’il faut pour tenir dans cette relation ;
  • Suis-je sûre que je lui donnerai tout le respect qu’il faut, sans complexe ?
  • Suis-je sûre qu’il ne va pas me laisser tomber après 3 ou 4 accouchements quand mon corps va vieillir et que je ne répondrai plus sexuellement ?

Ce sont des éléments importants qu’il faut discuter, analyser et observer dans ses comportements et dans les tiens. C’est quand tu auras reçu toutes les réponses par rapport à toutes ces questions qu’il faut le présenter. Tout compte fait, c’est toi qui vivra avec lui, donc tes convictions personnelles sont plus importantes que les opinions des autres.

Je ne sais pas si dans votre famille, vous avez déjà parlé de ce sujet. Si tu sens qu’il y aura vraiment de la résistance, il faut l’introduire d’abord comme un ami simple, en suivant ce plan :

  • Il vient chez toi (il te rend visite régulièrement) et il s’habitue à la famille.
  • Petit à petit, les parents verront en cet ami une vraie personne. Et tu sais, quand c’est bon, on ne voit plus les défauts.
  • Ensuite, tu le présentes d’abord au parent avec qui tu te sens plus complice ; et lui pourra te donner des astuces pour avance.

Donc, à toi de voir si cette technique pourra bien marcher pour vous. Mais, s’il y a des éléments précis sur lesquels la famille a déjà montré son opposition, vous devez y travailler à deux et être sûr que quand la question sera posée, vous allez pouvoir répondre sans difficultés.

Voilà ma contribution !

Que le Seigneur te garde et te fasse du bien


[1] Ephésiens 5V22 -23 (LSG)

[2] Maturité juridique,  physique, sociale, psychologique, financière et spirituelle.


Si vous aussi, vous voulez partager votre histoire ou recevoir un conseil du coach Magloire, écrivez nous sur makafuileblog@gmail.com ou via whatsapp sur le +22896732200

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :