QUESTION/REPONSE AVEC COACH MAGLOIRE

J’AI ÉTÉ TÉMOIN D’UNE SCÈNE INDESCRIPTIBLE DANS UNE ÉGLISE JE SUIS CHOQUÉ AIDEZ MOI A COMPRENDRE COACH

J’ai été témoin d’ une scène indescriptible dans une église.C’est ca l’église de Christ? Aidez moi à comprendre coach.

Bonjour coach, mon nom est Roland et j’ai été témoin de quelque chose d’indescriptible. Un ami a moi est dans le groupe musical d’une église évangélique et il m’a invité je crois dans le but que je devienne membre. En toute sincérité je passe par des moments très difficiles, entre mes problèmes d’obtention de visa étudiant et mes parents qui ne sont plus ensembles, mes petits frères et maman qui se bat toute seule mais ce n’est pas ce qui m’amène. Mon ami m’a dit qu’avec Dieu tout irait bien, en tout cas il m’a rassuré et j’ai voulu croire. Le dimanche je m’habille et je vais à l’église moi qui n’y suis jamais allé. Tout se passe bien, louange et tout le programme. Arrivé au moment du sermon du pasteur, deux jeunes hommes devant moi ont commencé à parler et je n’ai pas pu m’empêcher de les écouter. Quel ne fut pas le choc ? L’un pointait 6 filles du groupe musical sur 8 disant qu’il a couché avec elles en donnant même des détails et ensuite ce fut la chorale et même les femmes assises. Je l’ai dit à mon ami mais je n’ai plus mis pieds dans cette église. Même moi le païen, je suis sûr que ne peux pas faire ça. Mais j’aimerai savoir, c’est ça l’église ? Dieu dans tout ça, Il cautionne ces choses dans sa maison ? Si je prie chez moi seul là, ce n’est pas mieux ?

COACH MAGLOIRE VOUS RÉPOND

Bonsoir Roland !

Merci d’avoir accepté partager votre histoire avec nous. Je comprends votre désarroi et votre indignation vis-à-vis de ces écarts de comportements qu’on ne devrait pas nommer parmi les chrétiens. Mais, il y a une vérité cachée que j’aimerais t’expliquer. Je crois que ça te permettra de comprendre, au mieux, ce qui se passe dans les églises et comment traiter ces genres de cas.

Frère Roland, seras-tu surpris de voir des malades à l’hôpital ? Je crois que non. Car, l’hôpital est le meilleur endroit où les malades doivent se rendre pour se faire soigner.

Laisse-moi te dire, bien aimé Roland, que l’Église est comme un hôpital. Et c’est le plus grand hôpital de tous les temps. Car, contrairement aux hôpitaux humains, l’Église reçoit toutes formes de malades que la médecine humaine ne peut même pas traiter. Les gens qui y vont ne sont pas des personnes parfaites, et toi non plus, tu n’es pas parfait. Ils y vont pour se faire soigner de diverses maladies qui peuvent être l’adultère, la méchanceté, la haine, l’hypocrisie…. Peut-être que tu es choqué de ce que je dis, mais la Bible le confirme en rapportant les propos de Jésus en ces termes

« Jésus, prenant la parole, leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs »[1].

Donc, tout ce que vous avez vu, entendu qui est contraire au bon sens ou contraire à la parole de Dieu sont les maladies dont j’ai parlé. Et ces genres de malades sont attirés par le Seigneur Jésus lui-même pour être guéris. Alors, je te pose encore une seconde question, doit-on quitter un hôpital parce que quelqu’un a une maladie chronique ou qui nous paraît insensée ou difficile à comprendre ? Non, je ne crois pas. Et je crois même que ce sont ces genres de personnes qu’il faut aider pour que leurs maladies ne nous contaminent pas. En les assistant, on accélère leur guérison et ils pourront finir par être utile à toute la communauté. Il pourra te sembler difficile à comprendre tout ce que je dis mais nous avons des exemples de personnages bibliques qui attestent clairement ce que je dis. Moïse a été un meurtrier. C’est à cause de cela qu’il a fui l’Égypte. Mais, pendant quarante ans, Dieu l’a cherché et trouvé, puis l’a travaillé de l’intérieur vers l’extérieur pour qu’il puisse aller sauver son peuple. Il n’est plus le meurtrier, mais le sauveur du peuple d’Israël. Je peux aussi te rappeler l’apôtre Paul qui était un meurtrier mais qui a fini par devenir un apôtre gagneur d’âme ; souviens toi aussi de l’apôtre Pierre, menteur et peureux qui est devenu le premier leader de l’Église. Tous ces gens n’ont pas un « CV » propre pour être qualifié humainement parlant à faire ce qu’ils ont fait avec Dieu. Mais, Dieu leur a fait grâce, en un moment donné, pour leur remettre sur la bonne voie. Le pécheur d’aujourd’hui peut être le prédicateur de demain. La grâce de Dieu se renouvelle toujours[2]. Je ne donne pas ces exemples pour justifier l’acte qu’ils ont posé, mais pour t’expliquer que ces frères qui se glorifient d’avoir posé ces actes d’adultère font partie du lot des malades qui sont venus à l’église pour être aidés. J’espère que tu me comprends.

Frère Roland, si humainement parlant, le refus d’assistance à une personne en détresse est passible de poursuite judiciaire, sache que Dieu nous demandera des comptes si nous refusons d’aider les malades de l’église. Qui sait si ce n’est pas ce à quoi Dieu veut t’appeler dans cette église ? Car, rien n’est un coup de hasard chez Dieu. S’il a permis que tu écoutes cette conversation, c’est pour une cause. Ne quitte pas, prends-le comme une mission et demande à Dieu qui t’a fait venir dans cette communauté de t’aider à assister ces « malades » en détresse.

Peut-être que tu te demandes s’il faut s’appuyer sur cet argumentaire d’assistance pour accepter toutes formes de comportement déplacé ? Non. Alors, comment s’y prendre ? La Bible nous recommande une procédure d’assistance efficace.

« Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.  Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.  S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Église; et s’il refuse aussi d’écouter l’Église, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain »[3]

La Bible n’a jamais dit de quitter l’Église, mais de les amener à la raison, en priant et parlant avec eux puis en présence des témoins, s’ils ne veulent pas vous écouter. Mais, dans ce cas, c’est ton ami qui t’a invité qui va s’en occuper avec l’appui du Pasteur.

La dernière partie de ta question me paraît importante à clarifier. Tu disais ceci « Si je prie chez moi seul là, ce n’est pas mieux ? ». Je te réponds là-dessus.

As-tu une fois vu un enfant grandir seul sans famille, c’est-à-dire sans père, mère et frères… ? Ça n’existe pas. Un enfant équilibré ne grandit jamais en dehors du cercle familial. C’est comme cela que Dieu a prévu les choses. Même s’il arrivait que l’enfant grandit en dehors de sa famille, pour une raison ou une autre, il est toujours déséquilibré. En fait, quand on se donne à Jésus, on devient un enfant[4]. Et en tant qu’enfant, il faut grandir dans une famille. La Bible nous recommande aussi de ne pas abandonner nos assemblées[5] ou bien nos familles d’accueil. Car, la vie chrétienne n’est pas faite pour être vécue seul. Elle se vit toujours en communauté. C’est ainsi qu’on apprend les choses spirituelles comme la prière, la méditation, le jeûne… auprès des personnes matures, imparfaites, dotées de grâces de dons divers… On apprend aussi à grandir dans la foi. Jésus Christ, Fils de Dieu, pendant son séjour terrestre avait sa communauté composée des apôtres qui étaient des personnes imparfaites… mais, il ne les a pas quittés. Il les a aidés à grandir dans la parole. Donc, quitter une église, à cause des comportements des personnes « malades » qui sont venus consciemment ou non se faire guérir est comparé à un malade qui quitte un hôpital, sans avoir vu le médecin, à cause d’autres malades.

Je sais que en tant que nouveau fidèle, c’est troublant. Mais, ne te laisse pas troubler par cette affaire. Tu as un objectif et c’est cela le plus important. Chacun est venu avec sa maladie. Garde ta foi, et reviens à l’église. Si tu te sens très choqué et que tu sens que tu ne pourras rester là-bas, tu peux aller ailleurs. Mais, sache que tu ne trouveras pas d’église parfaite, sans problème, ni pécheurs. Ça n’existe pas. Car, c’est l’endroit par excellence des personnes « malades ». Donc, tu en trouveras toujours. Mais, le plus important, je te souhaite de rencontrer le médecin et non de fixer tes regards sur les malades, de peur que tu ne sois distrait.

Coach Magloire


[1] Luc 5V31 -32
[2] Lamentations 3V22 à 23
[3] Matthieu 18v15 à 17
[4] Jean 1V12 à 13
[5] Hébreux 10V25


Si vous aussi, vous voulez partager votre histoire ou recevoir un conseil du coach Magloire, écrivez nous sur makafuileblog@gmail.com ou via whatsapp sur le +22896732200

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :