Interview: Messifa: »On a pas encore notre musique à nous au Togo… »

Messifa, nous vient de Tsévié, une des grandes villes du Togo. Makafui vous fait découvrir les artistes gospel du Togo tout entier et cette fois ci nous avons pris l’avion pour Tsévié, et nous avons rencontré cette belle jeune dame qui a dédié son talent au Seigneur. Dévouée, engagée et décidée Messifa est une jeune femme joviale, qui en veut et qui se bat. Découvrez Messifa dans cette interview exclusive donnée à Makafui. Elle nous a confié ses plus grands rêves, ses regrets, ses joies et ses appréhensions. Sans plus attendre en direct de Makafui découvrez Messifa, rien que pour vous en exclusivité sur Makafui!!!

IMG_9536.jpg

Bonjour Messifa comment allez-vous ?

Je vais bien, merci.

Présentez-vous à nos internautes s’il vous plait!!!!

Je répond au nom de AGBO Yawa Messifa à l’Etat Civil et mon nom d’artiste est Messifa, je suis Célibataire et maman d’un joli garçon. Je suis institutrice de profession au premier (1er) degré, je tiens les classes de CM2 et j’enseigne à l’église.

Messifa un nom d’emprunt ou votre vrai nom ? 

Messifa est mon prénom. Messifa c’est toute une phrase en langue Akposso*. Le nom veut dire qui est semblable à Dieu ou du moins qui est semblable à Lui. Ce nom m’a été donné par une femme de Dieu selon les dires de mes parents.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours musical ?

Petite j’allais à l’Eglise protestante. J’ai donc intégrée la chorale à huit (8) ans, je chantais dans la chorale des minis, après je suis passée à la chorale de la jeunesse. En 2004 je suis née de nouveau et après trois (3) ans, j’ai intégré le groupe musical REAL WORSHIPERS et là j’ai évolué en musique. Ce n’est qu’en 2014 que j’ai sorti mon premier album.

IMG_9443.jpg

Nous sommes vraiment heureux de vous recevoir. Qu’es ce que vous pouvez nous dire sur vous que nous ne savons pas ?

(rires) Euh…c’est compliqué…. J’étais un peu bagarreuse quand j’étais enfant mais plus maintenant, tout a changé je suis très calme.

Votre premier album «  LE DIEU QUI RESTAURE » est sorti en 2014.  Parlez-nous de votre  premier album !!!!

C’est un album de huit (8) titres, le morceau phare c’est Madziha (je veux chanter) qui est dans un style louange c’est à dire le highlife et le soukouss . J’ai touché pratiquement cinq (5) rythmes de musique. J’ai fait de la louange ( highlife, soukouss), du reggae, du bossa, de l’adoration ( rythme 4 sur 4), du kamou c’est à dire du traditionnel. Le thème principal de l’album est LE DIEU QUI RESTAURE, les titres ont été composés et chantés par moi.

Vous avez organisé un concert le 20 août passé à Lomé, comment cela s’est-il passé?

Le concert du 20 août s’est bien déroulé mais un aspect qui m’a laissée perplexe, c’est le retard qu’on a accusé. Cela ne provenait ni du public, ni de l’équipe mais d’un événement qui a eu lieu un peu plus tôt dans la journée et qui ne nous a pas permis de pouvoir nous installer à temps. L’événement prenait fin vers 13h30 et après il devait y avoir une réception. Le temps d’attendre la fin de la réception et nous installer a fait que nous avons commencé le concert vers 16h. C’est un retard que je n’ai jamais vu dans mon parcours. Je n’ai pas aimé ce retard mais malgré cela le Peuple de Dieu a répondu présent. C’est vrai que j’ai déçu quelques un qui étaient là assis et sont partis à un moment car fatigués d’attendre. Certains m’ont écris après et m’ont dis qu’ils étaient là mais comme ça ne démarrait pas ils avaient autre chose à faire, ils sont partis. Certains aussi ont attendu ma sortie et cinq (5) minutes après sont partis. C’est ce que je regrette par rapport au concert et je tiens à m’excuser auprès du Peuple de Dieu mais tout s’est bien passé je ne saurai pas dire comment c’était mais selon les témoignages, ça a été du boom.

IMG_9423.jpg

Comment définiriez-vous votre style ?

Je me sens plus à l’aise dans les rythmes de louange qui sont le high life et le soukous. Les messages que je prône sont des messages de réconfort. Le monde dans lequel nous sommes aujourd’hui tend vers sa fin et beaucoup désistent comme la Bible l’a dit et je passe par le canal de mes chansons pour réconforter des cœurs brisés et surtout je chante mes expériences.

Comment vous vient l’inspiration pour composer vos chansons ?

Je ne sais pas comment les autres le reçoivent mais chez moi le thème vient avec un rythme, cela me vient, je fredonne. Soit c’est le refrain qui vient, je l’écris et je compose le texte en entier. Je n’ai pas de temps précis pour mes inspirations. Il m’est arrivé à une retraite spirituelle de composer une chanson sur les enfants de la rue. Et MADZIHA, je l’ai composé en pensant à tout ce que j’ai traversé et paf c’est venu.

Pourquoi avoir choisi le gospel, pourquoi pas un autre type de musique ?

Le gospel parce que je suis enfant de Dieu et en tant que chantre je pense que suis également évangéliste. Je compte vraiment atteindre les âmes à travers mes chansons. Je reviens toujours sur mon histoire pour mieux m’expliquer, c’est vrai j’ai grandi dans l’église, mais mes parents m’ont toujours rendus témoignage de tout ce qu’ils ont traversés avant de me concevoir. Depuis l’enfance ils ont su m’inculquer un amour particulier pour Dieu. Maman disait qu’elle a fait des fausses couches, plusieurs fausses couches. Finalement j’étais sa cinquième (5ème) grossesse et en ce moment là elle a trouvé refuge auprès de Dieu avant que je ne puisse naître. Je pense que dès le sein de ma maman Dieu m’a « capturée ». Mais après moi grâce à Dieu maman a fait d’autres enfants.

Nous avons appris de source sûre que vous préparez votre deuxième album, parlez-nous-en !!!!

le second album est en cours. J’ai lancé déjà le premier single titré « LA MAIN PUISSANTE » et je suis en studio.  Cet album sera différent du premier et mon single »LA MAIN PUISSANTE » est un témoignage. Je ne me suis pas encore décidée sur le nombre de titres et sur le nom de l’album mais il y aura au moins cinq (5) titres.

IMG_9526.jpg

Quels sont vos projets à long et court terme ?

J’ai fait un concert à Lomé le 20 août passé et vu l’emploi du temps des concerts de fin d’année c’est saturé sinon j’aurais aimé faire un autre concert à Tsévié parce que le Peuple de Dieu me réclame mais d’ici Février 2017, je crois je lancerai le second album. A long terme, j’envisage, il est permis de rêver non? j’envisage une tournée Européenne.

Que pensez-vous du gospel Togolais ?

Je dirai particulièrement que nous nous battons au Togo. Les années passées, je crois que nous n’étions pas à ce stade et je vois que du coté des ingénieurs, du coté des artiste eux même, nous nous battons. Je ne vais pas nier qu’il reste à faire, même beaucoup. Je trouve particulièrement que nous avons pris un élan et j’aimerai encourager les confrères artiste de continuer dans la droite ligne et surtout faire des recherches dans le but de s’améliorer. C’est pareil pour les ingénieurs. Je dis toujours que, on a pas encore notre musique à nous au Togo et si on prend l’exemple du Nigéria, quand on joue quelque chose, on le sent, on le sait. Même le Ghana à coté mais le Togo n’a pas sa propre musique. Pourtant nous avons des variétés de rythmes desquels on peut s’inspirer. Quand on prend le rythme Kamou** de la région de la Kara, on peut par exemple l’améliorer et le moderniser ou les rythmes des peuples Kotokoli. Certains de nos confrère font de l’agbadja** mais moi je sais qu’en traditionnel je ne connais pas grand chose mais nous aimerions avoir notre propre musique au Togo.

Etre un chantre de l’Eternel au quotidien qu’es-ce que ça implique selon vous?

Beaucoup de travail surtout quand on est femme. J’ai un boulot à part ma carrière. Je pense que être chantre c’est d’abord s’exercer au jour le jour sur le plan vocal. C’est faire attention à son alimentation pour toujours avoir une belle voix si je peux le dire ainsi. Malheureusement, ce que nous n’avons pas encore au Togo c’est avoir un orchestre avec lequel nous pourrons travailler de façon régulière. Ça nous permettra d’être plus créatif mais c’est une opportunité que nous n’avons pas encore ici au Togo. Je pense qu’il faut travailler au jour le jour, ne pas attendre la sortie d’un single ou attendre un concert pour se préparer. Ce sont des préparatifs à faire au jour le jour.

Quel est votre rêve d’artiste ?

Franchir les frontières, faire une chanson en featuring avec Esther Smith du Ghana. Etre un canal pour le Seigneur, faire de grandes scènes en Europe et partout et faire aimer notre musique aux blancs. Faire une chanson en featuring avec ANA TEKO du Bénin. Faire la fierté de mon pays le Togo.

IMG_9481.jpg

Où pouvons-nous trouver la musique de Messifa si nous voulons l’écouter ou l’acheter?

Vous pouvez écouter ma musique sur les médias, sur Makafui le Blog, sur Makafui TV sur youtube, sur les télévisions nationales, la RTDS, la TVT, la TV2, la TV7 et une télé que nous n’avons qu’a Tsévié, Espoir 47 et les radios nationales. Je n’ai pas encore de point de vente pour mes CD.

Un mot pour vos fans ?

Je manque de mots, je voudrai juste vous dire que vraiment c’est grâce à vous que j’évolue. Votre soutien me va droit au cœur et j’ai encore plus besoin de vous pour que l’oeuvre avance et j’aimerai terminer en disant: Avec Dieu nous ferons des exploits, avec vous mes fans nous ferons des exploits.

Merci Messifa ce fut un plaisir, soyez bénie

Merci, soyez aussi bénis.

Merci à nos fidèles followers d’avoir lu l’interview jusqu’au bout soyez bénis!!! N’hésitez pas à liker, à partager sur Facebook ou ailleurs, ou à nous laisser un commentaire ici ou tout simplement nous suivre sur wordpress. Merci!!!

Makafui

*Akposso: peuple et langue du Togo
** Kamou: rythme traditionnel du nord Togo
**Agbadja: rythme traditionnel du sud Togo

Vous pouvez aussi retrouver Victoire et voir encore plus de photos réalisés par ses doigts de fée ici:

Facebook: Messifa Agbo
Facebook: Makafui
Youtube: Makafui TV
Son dernier clip vidéo: Nusiwo me mieto
Son nouveau single: Main puissante

( Veuillez cliquer sur les noms de page en couleur et vous serez automatiquement dirigés vers facebook, soundcloud ou youtube)

N’hésitez pas à vous abonner à ses pages et comptes et à lui laisser des petits pouces bleus un peu partout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s