QUESTION/REPONSE AVEC COACH MAGLOIRE

LES CHRETIENS JUGENT MON HABILLEMENT, DOIS-JE CHANGER POUR LEUR FAIRE PLAISIR?

Dieu aime tout le monde. Mais, pourquoi les chrétiens de mon église trouvent que je dois changer d’habillement parce que je ne m’habille comme eux ? est ce que faire comme eux ne serait il pas de l’hypocrisie ?

Coach, je m’appelle Emilie, j’ai une question.

Pourquoi la bible dit que Dieu accepte tout le monde mais les chrétiens rejettent les gens ? J’aime le maquillage, j’aime m’habiller, porter des shorts courts et des décolletés, mais les regards jetés sur moi à l’église me font peur, je suis critiquée et traitée de prostituée. En même temps certaines filles on dirait des saintes à l’église mais en boite, elles sont pires que moi, dites-moi pourquoi les chrétiens rejettent ceux qui comme moi ne sont pas hypocrites et affichent qui ils sont ?

COACH MAGLOIRE VOUS REPOND

Bonjour Emilie !

Merci d’avoir accepté partager votre inquiétude avec nous. C’est un constat récurrent dans la communauté chrétienne où on ne semble pas encourager la sincérité et l’authenticité dans le comportement des gens. De ce fait, beaucoup de personnes vivent dans l’hypocrisie au sein de l’église. Tu aurais pu choisir, comme tout le monde, ce camp des hypocrites, en t’habillant comme les gens de ton église le veulent mais en ayant une double vie. Ta question révèle que tu es une personne qui préfère agir avec conviction et vivre sa vie en toute liberté.

Ceci étant, je pense pour ma part que les membres de ton église au lieu de te critiquer et t’insulter, devraient plutôt chercher à t’expliquer et à t’enseigner les raisons pour lesquelles ils pensent que tu devrais changer ton style, en venant à l’église, mais aussi dans la société en général. Une fois que tu aurais compris ces choses, il te sera facile d’opter pour l’attitude et le comportement vestimentaire qui plait à Dieu, sans pour autant choquer les autres.

Nous allons aborder le sujet en trois points

  1. Tout m’est permis mais tout n’est pas utile

Ma sœur Emilie, nous avons une identité. Nous sommes des chrétiens, c’est-à-dire des personnes qui ont fait allégeance (soumission et obéissance totale) à Jésus-Christ comme étant leur Seigneur et sauveur. Nous avons donc décidé de vivre pour la gloire du Seigneur pour le salut des âmes, en toutes choses. Ainsi donc, tout ce que nous devons faire doit être un moyen pour sauver le maximum de gens pour le royaume de Dieu. Tu es libre de faire ce que tu veux ; car Christ t’a affranchi. Mais, est ce que ce que tu fais édifie ta foi ou peut aider à sauver quelqu’un ? C’est pour cela que l’Apôtre Paul pouvait dire « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu »[1]. Donc, notre vie doit refléter la gloire de Dieu. Autrement dit, notre vie doit manifester la présence de Dieu. Quand des gens nous voient, sont-ils choqués ou édifiés pour glorifier Dieu ?

Revenant aux questions de l’habillement, voici ce que l’apôtre Paul dit « Je veux aussi que les femmes, vêtues d’une manière décente, avec pudeur et modestie »[2]. Je sais qu’en lisant ce texte, on se demande en quoi consiste la décence ou la modestie dans ce contexte ? La décence ou la modestie n’est pas dans un style ou un mode particulier mais, c’est la façon de s’habiller pour éviter de choquer la morale ou la culture à laquelle nous appartenons ou les gens parmi lesquels nous vivons. Sachant qu’en tant que chrétiens, notre premier objectif est de rapprocher les autres vers Christ. Mais, si notre habillement doit choquer en société et mettre les autres mal à l’aise, nous devons pouvoir changer. C’est cela le chrétien.

Cela paraît un peu bizarre de changer ce qu’on aime pour plaire aux autres. Mais, c’est justement ce que Dieu a fait pour nous. Lui, il a donné son fils qu’il aimait pour qu’il meure pour nous, pour nous sauver de nos péchés. Donc, je crois qu’en voyant ce que Dieu a accepté perdre pour nous mettre à l’aise, nous devons nous aussi accepter changer nos habillements, si cela choque les autres, pour les mettre à l’aise. C’est le plus grand degré d’amour. Même si tout m’est permis, je renonce à cela pour faire ce qui est utile aux plus grand nombre de personnes.

  1. Dieu ne rejette personne, mais que veut IL en nous acceptant tel que nous sommes ?

Il est vrai que la Bible dit que Dieu ne rejette personne mais cela ne veut pas dire qu’un meurtrier peut venir à l’église et continuer par tuer les gens dans l’église ou qu’un idolâtre peut venir à l’église et continuer par adorer ses idoles sous prétexte que Dieu l’accepte tel qu’il est. Quand on dit que Dieu ne rejette personne, ça veut dire que tout le monde peut venir à lui. Mais, après avoir accepté son appel, vous devrez travailler à se conformer à son mode de vie. Il ne s’agit aucunement de rester la même personne. Il faut se laisser transformer. Et la puissance qui transforme vient de Dieu.

Quand Jésus dit « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » ; la suite du verset dit ceci « Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. »[3]

Donc, après avoir accepté l’appel, il faut prendre son joug et recevoir ses instructions. L’objectif est de lui ressembler. Cette ressemblance à Christ se démontrera par l’impact positif que nous avons sur les gens. C’est pour cela que Paul a dit à Timothée « Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté »[4]. Donc, en venant tel que nous sommes, il attend qu’on devienne des modèles pour les autres. Alors, penses-tu qu’en voulant faire ce que toi tu préfères, es-tu le modèle pour les autres ?

Par ailleurs, puisque tu es une fille, sache que l’habillement féminin a un effet sur les frères dans l’église et sur les hommes en général.  Tu sais, Dieu a créé les êtres humains masculins avec l’instinct naturel d’avoir des désirs et des excitations sexuelles à la vue de certaines parties du corps de la femme. Ce sont ces parties que la morale (pudeur) et la décence recommandent aux femmes de couvrir afin de ne pas « allumer » les hommes et surtout les frères à l’église. La preuve de cette fragilité de l’homme devant la nudité de la femme nous est donnée dans le livre de 2 Samuel 11, 2-17. Dans cette histoire, le roi David malgré son attachement à Dieu n’a pas réussi à se contrôler devant Bath Schéba, la femme d’Urie. Ainsi, il est recommandé à la femme chrétienne de s’habiller en couvrant son corps afin d’éviter de constituer une pierre d’achoppement pour ses frères chrétiens à l’église. En effet, il y a dans l’église certains frères, nouveaux convertis surtout, qui luttent avec le péché de la fornication ou de l’impudicité. Ils n’ont pas encore obtenu la victoire sur cette œuvre de la chair. Dès lors, Chaque sœur de l’église au nom de l’amour pour ses frères (en lutte avec le péché de l’impudicité), doit contrôler son habillement de manière à ne pas les faire chuter dans le péché.

  1. Quelles attitudes adopter ?

En définitive, nous ne sommes pas totalement libres de faire ce que nous voulons à l’église mais chaque acte que nous posons doit être caractérisé par l’amour du prochain et toute attitude susceptible de scandaliser un frère ou une sœur dans la foi doit être évitée. Il te revient donc Emilie, d’éviter de porter les habits que tu aimes mais qui peuvent faire tomber dans le péché tes frères, car le simple fait de porter un habit qui va susciter en eux la convoitise à ton égard constitue un péché de fornication pour eux, puisque  selon les enseignements de Jésus, le fait même de voir une fille et la désirer ou la convoiter dans son cœur constitue déjà une impudicité. Continuer par porter les décolletés et les shorts tout en sachant que cela fait tomber les autres ne sont pas du tout une attitude chrétienne. Ce que je viens de dire est en lien avec ce que la Bible nous enseigne sur la gestion de notre liberté selon les propos de l’apôtre Paul « Prenez garde, toutefois, que votre liberté ne devienne une pierre d’achoppement pour les faibles »[5] L’amour, c’est donner sa vie pour ceux que nous aimons c’est-à-dire sacrifier les choses que nous aimons pour le bien de nos frères et sœurs dans la foi. Ce développement ne signifie pas qu’il faut s’habiller de manière à cacher sa beauté et qu’il ne faut pas se faire belle à l’église. Il y a une différence entre s’habiller bien pour se faire belle et s’habiller de manière provocante. C’est le second qui est déconseillé. Et retiens fortement, qu’on ne te jugera pas par rapport à l’hypocrisie des autres , mais par rapport à la parole de Dieu. Tu n’as donc pas besoin de te comparer à quelqu’un. Fais, ce qui est écrit dans la parole de Dieu.

En conclusion, l’église ne rejette personne et c’est justement cette acceptation de tout le monde qui oblige chacun à ajuster son comportement et notamment son style vestimentaire de manière à mettre tout le monde à l’aise dans l’amour.


[1]  I Cor 10V31
[2] 1 Timothée 2V9a
[3] Matthieu 11V28 et 29
[4] 1 Timothée 4V12
[5] 1 Cor 8V9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :