ARTICLE

LES NOUVELLES TENDANCES GOSPEL AU TOGO

Nous avons décidé avec l’équipe makafui de faire un clin d’œil à ces chantres qui ne suivent pas la tendance.

Par là nous désignons des chantres qui ne sont pas dans le praise and worship commun et qui décident d’aller à la source de la culture Togolaise pour en sortir des sonorités traditionnelles à la gloire de Dieu mais tout en étant assez modernes dans leurs arrangements. Ils sont quelques fois incompris dans la formulation de leurs textes, ou dans les tenues qu’ils portent en accord avec le style de musique pour lequel ils ont opté.

Notons qu’il y’a aussi beaucoup de chantres pur musique traditionnelle tels que FIAVI WILL et plusieurs autres. J’ai été surprise de découvrir un pléthore de chantres dans les villages et les églises traditionnelles qui ancrés dans les chants traditionnels se sont constitués un public un peu partout dans le pays. Le seul soucis étant le manque de visibilité duquel résulte l’exercice de leur talent et de leur adoration, dans certaines communautés seulement. Peu-t’on parler d’un manque de professionnalise? Un manque de modernité ou d’adaptation aux nouvelles technologies? Enfin il faut aussi préciser que rares sont les jeunes qui embrassent ce style de musique.

Es-ce à dire que l’adoration à l’occidentale est la meilleure?

Je ne pense pas que l’une soit au dessus de l’autre mais le poids culturels des rythmes Africains et les rituels ou histoires qui y sont liées constituent quelques fois un frein pour certains jeunes. Notons aussi ce désir de ressembler ou faire comme les autres pour ne pas dire copier. Manque de créativité? Refus de valoriser sa culture pour adorer Dieu? Ou juste un suivisme, ou encore peur de ne pas pouvoir se constituer un public? Nous vous en diront plus dans un prochain article mais pour l’heure, cette tendance est valablement représentée par deux artistes.

KODZO’VU

Ces cinq jeunes sont passés maîtres dans l’art de nous faire voyager dans les sonorités afro avec des titres comme AME LONLA, SE, TↃ ou encore FIAM. Ils s’imposent comme le groupe chrétien à inspiration traditionnel au Togo. Des textes simples, mais quand même assez métaphorés ou en parabole qui nécessitent une certaine attention pour en déceler le sens. Des appellations de Dieu dans le jargon du terroir, on retrouve un melting-pot assez intéressant. Fortement critiqués pour leur approche particulière ou jugée de « pas assez chrétienne », KODZO’VU se défend en sortant à chaque fois de nouveau titres, aussi beaux et originaux les uns que les autres à la gloire du Seigneur. Certaines personnes apprécient mais d’autres trouvent qu’ils cassent quand même les codes préétablis du bon chantre.

HORTENSE NAYO

Avec son titre « RETOUR TRIOMPHAL » elle s’affirme de plus en plus comme étant une chantre à inspiration traditionnelle. Un style qui lui va à ravir.

Elle commence sa carrière sur les styles worship à l’occidentale mais très vite et de plus en plus ses chansons font un come back vers les rythmes du terroir. Une période d’absence qui prend fin par un retour triomphal. La voix de Hortense Nayo épouse parfaitement les styles et sonorités afro, elle s’affirme et nous aimons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :